PROGRAMME 2016-2017
************

ACTUALITÉS

 Dans cette page:
l'annonce des deux prochaines conférences
*****************

***********************************************************


Samedi 22 avril 2017

à 17h

                        Cinéma Louis Malle                           

à Prayssac


"Cannes 1939,
le festival qui a eu "lieux".
Une histoire du cinéma mondial en deux secondes"


par Olivier Loubes
Historien de l'imaginaire politique
Professeur de cpge à Toulouse




Résumé descriptif

Tout était prêt ! Pourtant, le 29 août 1939, la guerre qui va éclater annule la toute première édition- prévue du 1er au 20 septembre- de ce qui allait devenir le principal événement culturel mondial. Cannes 1939 n'a donc pas eu lieu. Pourtant, ce festival a existé en de nombreux lieux. L'ambition de cette conférence sera justement de parcourir ces lieux en images pour comprendre ce que signifiait la création d'un Festival international du film en 1939. Grâce aux archives abondantes et inédites du Festival et à l'analyse des films sélectionnés en compétition, on ira de Venise à Cannes en passant par Munich, New-York et Paris. En deux secondes de cinéma, c'est à dire en deux fois 24 images, il s'agira d'abord de voir que la fabrique de Cannes 39 fut le lieu de l'invention d'une diplomatie culturelle antifasciste. Puis s'attachant au contenu des films sélectionnés, on se demandera si cette première séance ne fut pas avant tout l' »anthologie » prémonitoire » (G,Perec) des Festivals à venir,
Olivier Loubes



*********************************************

Samedi 20 Mai 2017
à 17h
Cinéma Louis Malle
à Prayssac


"Ecole maternage, éducation.
La place du père et de la mère dans la famille et à l'école"


par Jean Gabard
Auteur Conférencier

Résumé descriptif

La place du père et de la mère dans l’éducation des enfants a évolué avec la démocratie et pourtant, plus que jamais en ce début de XXIème siècle, l’éducation des enfants semble poser question !

Pendant des siècles, les rôles des hommes et des femmes ont été cadrés avec rigueur par la société patriarcale. Depuis le XVème siècle, l’idéologie de cette société a été contestée par une vision du monde que l’on peut dire libérale ou même féministe dans la mesure où elle est totalement opposée à l’autoritarisme et au sexisme des hommes dominants. Elle a permis la montée du libéralisme et même l’épanouissement de la démocratie dans la société et dans la famille. Elle a entraîné, malgré des résistances, une véritable révolution des mentalités. C’est ainsi que les hommes et les femmes modernes arrivent de plus en plus à abandonner les rôles sociaux traditionnels et à se débarrasser des stéréotypes liés à leur sexe.

Si on ne peut que se féliciter de cette évolution, une nouvelle idéologie égalitariste en réaction légitime contre les discriminations persistantes, a tendance à entraîner une perte d’autorité et de repère dans la famille et à l’école et à favoriser le maternage.

Pour permettre aux enfants de devenir des élèves capables d’apprendre à l’école et des adultes responsables, faut-il revenir à l’autorité traditionnelle ou aller encore plus vers une éducation dite « bienveillante » ? Ou n’y a-t-il pas une autre voie ?
Après l’enfance et l’adolescence comment passer à l’âge adulte ?
Jean Gabard

***************************************

Rejoignez-nous sur facebook: https://www.facebook.com/etreetsavoirutlpl46